Blog

Loriquets du Jardin Botanique de Deshaies

Loriquets du Jardin Botanique de Deshaies

Les loriquets du Jardin Botanique de Deshaies appartiennent à une sous-famille proche de celles des perroquets, des cacatoès et des perruches. Beaucoup de loriquets ont la particularité d’être très voyants. Les couleurs rouges, vertes et bleues prédominent mais tout le spectre de l’arc-en-ciel peut être trouvé. Les loris et loriquets (Lorinae) sont dotés d’une langue en forme de pinceau leur permettant d’aspirer le nectar des fleurs. Pour le remplacer, l’équipe du Jardin Botanique de Deshaies donne quotidiennement du nectar en boisson. Ainsi, ils distribuent également des fruits : pommes, oranges, pastèques et en saison des mangues, dont ils raffolent. Tous les lundis matin, les soigneurs les regroupent lors de la première prise de nectar, afin de les comptabiliser.

Habitat des loriquets à tête bleue

Présents en Australie, Tasmanie, Indonésie, Philippines et Nouvelle-Guinée, le loriquet vit principalement dans les plaines.

On le trouve dans une grande variété d’habitats forestiers, comprenant des parcelles denses d’eucalyptus et de melaleucas, des zones boisées marécageuses, des savanes arbustives, des prairies et parfois des mangroves. Dans cette volière,deux espèces de loriquets cohabitent: le loriquet de Swainson et le loriquet de Rosenberg. Comme vous pouvez le constater, les loriquet peuvent utiliser des nids à leur disposition. Par ailleurs, des naissances sont constatées régulièrement. Quoiqu’il en soit, les soigneurs du jardin baguent les petits loriquets afin de pouvoir les identifier. La famille des Lorinae comprend 43 espèces de Loris et 13 de loriquets (comme ceux du Jardin Botanique de Deshaies).
En général, le terme loriquet est utilisé pour décrire les espèces avec longue queue « conique », alors que l’appellation lori est employée pour les espèces ayant une queue courte et arrondie. Toutefois, comme beaucoup d’oiseaux, certaines espèces de loris et loriquets sont menacées d’extinction.

Le Jardin Botanique de Deshaies

Le Jardin botanique de Deshaies est un jardin botanique situé dans la commune de Deshaies, sur l’île de Basse-Terre, en Guadeloupe.

En résumé, différents propriétaires ont possédé cette propriété de 7 hectares dans la forêt tropicale. En premier lieu Guy Blandin à qui l’on doit les quelques espèces de plantes rares présentes dans le parc. En deuxième lieu Coluche qui rachète cette propriété en 1979 au milieu de la végétation. Finalement, Michel Gaillard, rachète la propriété le . Ce dernier, paysagiste dans l’âme, décide d’en faire un jardin public en 1998. Le Jardin botanique de Deshaies n’ouvrira ses portes au public que le . A priori, c’est actuellement un des lieux les plus visités de Guadeloupe et l’un des plus beaux jardins tropicaux du monde.

Le parc a pour objectif de faire découvrir la richesse de la flore des Antilles. Il offre sur 1,5 km une quinzaine de thèmes différents, comme l’étang aux nénuphars, la volière aux loriquets, les orchidées, les bougainvilliers, le banian, la cascade, les cactus ou le talipot.

Source Le Jardin Botanique de Deshaies, Guadeloupe

profile-pic

Nous avons adoré notre séjour !

Le logement était propre et accueillant, et la vue sur la mer fidèle aux photos affichées. Nous nous sommes immédiatement sentis en mode détente dans cet endroit tranquille magnifique. Sylvain s’est rendu disponible, flexible et à l’écoute de nos besoins. Nous recommandons définitivement cet emplacement de choix aux voyageurs! Nous y retournerions certainement. Merci!

4/5

Canada - Avis du 4 décembre 2019, Airbnb

Marie-Eve
profile-pic

Logement très bien situé, bien agencé et décoré avec une belle vue

Très agréable d’admirer le coucher du soleil depuis la piscine. très bon accueil de Marielle.

5/5

Guadeloupe - Avis du 6 décembre 2019, Airbnb

Vincent
>